CBD, une solution contre la dépendance ?

Le CBD présente un potentiel intéressant dans le domaine de la dépendance. En effet, le système endocannabignoïde joue un rôle dans la dépendance aux drogues, notamment en ce qui concerne la modulation des niveaux de dopamine1.

Il a été démontré que le CBD protège les cellules nerveuses contre la neurodégénérescence induite par l’alcool, qui est une conséquence majeure de l’alcoolisme.2 Il a également été démontré que les dommages au foie liés à l’alcool sont réduits par le CBD dans des études animales.3 Une autre étude animale montre que le CBD peut inhiber les comportements de recherche de drogue, l’anxiété et l’impulsivité qui sont communs dans la dépendance.4

Des essais cliniques sur l’homme montrent que le CBD peut être très efficace pour arrêter de fumer, le nombre total de cigarettes fumées par jour ayant diminué de 40 % lorsque les participants ont reçu un inhalateur de CBD à utiliser lorsqu’ils ressentaient des envies de fumer.5 Le CBD est également considéré comme un moyen de soulager les symptômes du sevrage des opioïdes,6 et il a été démontré qu’il aide à réduire les souvenirs tenaces associés à la rechute de la drogue.7

En outre, compte tenu des propriétés anxiolytiques et neuroprotectrices générales du CBD, de son absence d’affaiblissement des facultés et de sa sécurité générale, il est très prometteur pour le traitement de la dépendance.

 

 

  1. E. L. Gardner, “Endocannabinoid Signaling System and Brain Reward: Emphasis on Dopamine,” Pharmacology Biochemistry and Behavior 81, no. 2 (2005): 263–84, doi:10.1016/j.pbb.2005.01.032.
  2. Daniel Liput et al., “Transdermal Delivery of Cannabidiol Attenuates Binge Alcohol-Induced Neurodegeneration in a Rodent Model of an Alcohol Use Disorder,” Pharmacology Biochemistry and Behavior 111 (2013): 120-127, doi:/10.1016/j. pbb.2013.08.013.
  3. Yuping Wang et al., “Cannabidiol Attenuates Alcohol-Induced Liver Steatosis, Metabolic Dysregulation, Inflammation and Neutrophil-Mediated Injury,” Scientific Reports 7, no. 1 (2017), doi:10.1038/s41598-017-10924-8.
  4. Gustavo Gonzalez-Cuevas et al., “Unique Treatment Potential of Cannabidiol for the Prevention of Relapse to Drug Use: Preclinical Proof of Principle,” Neuropsychopharmacology (2018), doi:10.1038/s41386-018-0050-8.
  5. Chandni Hindocha et al., “Cannabidiol Reverses Attentional Bias to Cigarette Cues in a Human Experimental Model of Tobacco Withdrawal,” Addiction, May (2018), doi:10.1111/add.14243.
  6. Yasmin L. Hurd et al., “Early Phase in the Development of Cannabidiol as a Treatment for Addiction: Opioid Relapse Takes Initial Center Stage,” Neurotherapeutics 12, no. 4 (2015): 807–15, doi:10.1007/s13311-015-0373-7.
  7. Yanhua Ren et al., “Cannabidiol, a Nonpsychotropic Component of Cannabis, Inhibits Cue-Induced Heroin Seeking and Normalizes Discrete Mesolimbic Neuronal Disturbances,” Journal of Neuroscience 29, no. 47 (2010): 14764–69, doi:10.1523/jneurosci.4291-09.2009.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.