CBD , ses effets sur la maladie de Parkinson

Qu’est-ce que la maladie de parkinson ?

La maladie de Parkinson (MP) est une maladie neurodégénérative qui affecte principalement la fonction motrice et les mouvements d’une personne. Elle touche généralement les personnes âgées de plus de 60 ans. Il n’existe aucun traitement curatif de la maladie de Parkinson ni d’autres maladies neurodégénératives apparentées comme la SLA et la maladie d’Alzheimer.

La maladie est causée par des protéines mal repliées dans les cellules nerveuses, et dans le cas de la maladie de Parkinson, cela se produit dans la partie du cerveau responsable du mouvement (contrairement à la maladie d’Alzheimer, qui affecte la mémoire). La maladie de Parkinson résulte de la mort des cellules nerveuses productrices de dopamine dans la partie du cerveau responsable du mouvement (appelée substantia nigra). La cause ultime de la plupart des cas de MP est inconnue, bien que certains puissent être héréditaires, et les symptômes comprennent généralement des tremblements des extrémités, une perte d’équilibre, une raideur, des pas traînants et des difficultés à avaler, entre autres.

Les effets du CBD sur la maladie

Les thérapies à base de CBD et de cannabis se sont révélées très prometteuses pour traiter les symptômes de la maladie de Parkinson et pourraient également arrêter ou réduire considérablement les lésions nerveuses sous-jacentes. L’utilisation quotidienne à long terme de CBD peut avoir des effets thérapeutiques pour prévenir l’apparition, stopper la progression et soulager les symptômes associés à la maladie de Parkinson.

Une étude menée en 2014 sur 22 patients humains a montré une grande amélioration des symptômes tels que la rigidité, les tremblements et la lenteur des mouvements, et des améliorations du sommeil et de la douleur ont également été signalées.1 Il existe également des preuves préliminaires que le CBD peut retarder la progression de la MP en raison de ses puissantes propriétés neuroprotectrices, anti-inflammatoires et antioxydantes. Des études menées en 2015 et 20162 ont conclu que le CBD peut aider à récupérer les déficits de mémoire induits par l’accumulation de fer dans le cerveau, qui est une caractéristique de plusieurs maladies neurologiques.3 Une autre étude a montré une amélioration mesurable des scores de qualité de vie et de bien-être général chez les patients atteints de MP après seulement une semaine de traitement avec le CBD4.

Une méta-analyse menée par des scientifiques italiens en 2009 a conclu que le CBD “est un agent très prometteur avec les meilleures perspectives d’utilisation thérapeutique dans le traitement de la maladie de Parkinson “5.

  1. Itay Lotan et al., “Cannabis (Medical Marijuana) Treatment for Motor and Non–Motor Symptoms of Parkinson Disease,” Clinical Neuropharmacology 37, no. 2 (2014): 41–44, doi:10.1097/wnf.0000000000000016.
  2. Sandeep Vasant More and Dong-Kug Choi, “Promising Cannabinoid-Based Therapies for Parkinson’s Disease: Motor Symptoms to Neuroprotection,” Molecular Neurodegeneration 10, (April 2015): 17, doi:10.1186/s13024-015-0012-0.
  3. Sandeep Vasant More and Dong-Kug Choi, “Emerging Preclinical Pharmacological Targets for Parkinson’s Disease,” Oncotarget 7, no. 20 (2016): 29835–63, doi:10.18632/oncotarget.8104.
  4. Marcos Hortes N. Chagas et al., “Effects of Cannabidiol in the Treatment of Patients with Parkinson’s Disease: An Exploratory Double-Blind Trial,” Journal of Psychopharmacology 28, no. 11 (2014): 1088–98, doi:10.1177/0269881114550355.
  5. Teresa Iuvone et al, “Cannabidiol: A Promising Drug for Neurodegenerative Disorders?” CNS Neuroscience & Therapeutics 15, no. 1 (2009): 65-75, doi: 10.1111/j.1755-5949.2008.00065.x.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.